Les Montagnes du Silence

Une association, trois missions. 

 1 – Faire connaître les Montagnes de la Terre aux sourds.

 

La haute montagne, l’alpinisme, l’escalade et l’exploration des terres extrêmes sont méconnus des sourds. Le manque d’informations et la propre croyance d’inaccessibilité sont les principaux facteurs. La montagne est une grande école pour le développement d’attitudes responsables et de l’aptitude à gérer l’effort dans la durée. La montagne force au respect du milieu naturel par sa beauté et sa diversité. C’est un sujet très important sur lequel les sourds ne devront pas être mis à l’écart comme cela s’est passé pour le Sida par exemple.  

 

2 – Favoriser les échanges sourds/entendants.

 

L’amélioration de la condition des sourds passe par la connaissance de ce milieu par les entendants. C’est le meilleur moyen de combattre certains préjugés. La montagne favorise les échanges entre compagnons en raison de l’effort, des conditions climatiques parfois dures et de la beauté des paysages.  

 

3 – Promouvoir la langue des signes.

 

La meilleure façon de communiquer pour un sourd est la langue des lignes.  La meilleure façon de transmettre le savoir à un sourd passe aussi par la langue des signes. L’intégration des sourds dans la société n’est possible que par la présence suffisante d’interprètes professionnelles.  En aucune façon, la langue des signe freine l’intégration d’un sourd chez les entendants ou empêche l’apprentissage de la langue Française par exemple, bien au contraire. Elle leur permet d’échanger, de communiquer, d’expliquer, de comprendre le monde.

 

 

Actualités

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© defibaikal-vde.com